Les Temps de l’urgence v/s L’urgence des temps

Forum des acteurs de l’aménagement urbain – 29 novembre 2022

Cité Internationale Universitaire de Paris – Maison Biermans Lapôtre – 7 bd Jourdan – 75014 Paris

Animation d’une table ronde : Arnaud Mège

Face à l’urgence climatique, à l’interpellation démocratique, les temps de la fabrication de l’urbain s’accélèrent.  En contrepoint, la durée des mandats, les délais des procédures, nous faisons le constat que les pratiques des professionnels et des élus évoluent peu. La “confrontation” de ces temps et de ces points de vue se révèle alors contre-productive pour les projets urbains, générant parfois crispations et blocages. Pourtant, agir pour répondre à des besoins immédiats, en intégrant souplesse et adaptabilité, et mettre en œuvre des stratégies de long terme est possible et incontournable. Convaincus que le temps long de la vision et du projet urbain à 20 ans doit se frotter au temps de l’action et du “faire” de l’action immédiate à 2 ans comme de celle du mandat des élus, nous posons le postulat que ces temps doivent s’articuler et s’enrichir les uns des autres pour créer du projet intelligent et résilient, capable de s’adapter au fil de sa mise en œuvre.  En effet, la gestion du temps est une des matières premières du projet urbain et de la transformation des villes et territoires.

Cette soirée a pour visée de dialoguer et travailler ensemble sur cette question essentielle de l’articulation des temps dans le projet urbain et sur les évolutions corollaires dans nos pratiques de professionnels. L’objectif in fine pour l’ACAD est d’enrichir la “Déclaration des acteurs de l’urbain sur la Valeur des temps” que nous comptons signer à la suite de cet événement. Ce texte a pour objectifs conjoints d’interpeller élus et décideurs sur ce sujet clef dans nos métiers, mais aussi de nous engager à changer nos pratiques.



Citer ce billet
Arnaud Mège (2022, 1 décembre). Les Temps de l’urgence v/s L’urgence des temps. UrbaTime. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v3ai

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search