“UrbaTime. Les temporalités de l’urbanisme tactique, entre urgence et long terme”

Cet atelier, constitué de 8 étudiant.e.s  (Mickele Cammareri, Tristan Dubos, Maxime Giraud, Laura Gral, Aurélien Leroy, Lucas Picard, Guillaume Sagot, Akim Touati et Julie Tellier), a débuté le 3 décembre et prendra fin le 15 janvier 2021, avec la présentation finale au commanditaire : le laboratoire HABITER.

Encadré par Florian Guérin et Arnaud Mège, et soutenu par un comité de pilotage constitué de Sandra Mallet, Céline Burger, Sandra Breux et Thomas Zanetti, cet atelier s’inscrit dans le cadre d’une commande en lien avec le programme de recherche UrbaTime.

Il s’agit précisément pour les étudiant.e.s de réfléchir, produire et organiser des données sur les enjeux de l’urbanisme tactique en lien avec la crise sanitaire liée à la COVID-19. Ils/elles devront produire un état des lieux des projets dits d’urbanisme tactique menés durant cette année 2020 dans les 4 villes retenues dans le cadre du programme de recherche (Lille, Lyon, Bordeaux et Montréal), puis cibler des projets précis (1 par ville) qu’ils/elles devront analyser au regard des 3 axes mentionnés ci-dessous :

1- La place de l’urbanisme tactique dans la stratégie urbaine existante

2- Les manières de mettre en place du temporaire

3- L’inscription des aménagements tactiques dans la durée

La méthodologie s’articulera autour du recueil et de l’analyse de données via la lecture de documents d’urbanisme et autres traces écrites. Ils/elles devront également réaliser des entretiens semi-directifs avec des acteurs identifiés comme centraux dans la mise en place de ces stratégies dites tactiques au sein des 4 villes.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search