Ma Cimenterie – Lyon

Longtemps abandonné, ce site, doté d’une architecture industrielle remarquable, fut racheté en 2018 par Jacques Chalvin, un homme actif dans le domaine de la finance, du commerce et du marketing, en association avec le promoteur immobilier DCB international et la société d’investissement Novali.
En attendant le début des travaux, une occupation temporaire de deux ans (de 2019 à 2020) est proposée sur ce site. L’objectif est de mettre en avant l’architecture du lieu par une scénographie et une appropriation de l’espace, principalement axée sur le divertissement. Même si les expérimentations réalisées lors de l’occupation temporaire doivent préfigurer les orientations du projet définitif, des idées émergent déjà dans les programmes architecturaux.
Le lieu offrira principalement des espaces de restauration, de commerces et de divertissement.

Modélisation du projet – Source : sagittairearchi.com

Photo de Ma Cimenterie de nuit

“Ma Cimenterie” de nuits – Source : www.macimenterie.com/

Programmation

  • Surface extérieure : 5000 m2
  • Surface consacrée aux commerces (services et activités économiques) : 4000 m2
  • Surface bar-restauration : 2000 m2
  • Distance de Lyon centre : 15 km

Axe de développement durable

Si les axes du développement durable peuvent sembler difficiles à identifier sur ce projet, nous pouvons toutefois souligner que la façon de recycler cet héritage industriel en conservant les caractéristiques esthétiques de celui-ci, peut assurer sa durabilité.
La réhabilitation d’un site comme celui-ci peut être qualifiée de durable, dans un sens où les matériaux d’origines sont en partie conservés et donc recyclés.
L’axe social du développement durable est cependant plus difficile à cerner sur ce projet.

Fiche d’identité

  • Maitrise d’œuvre : DCB international promoteur, Sagittaire architecte, Novali investissement.
  • Maitrise d’ouvrage : Jacques Chalvin / Didier Caudard-Breille.
  • Procédure, outils : Rachat et réhabilitation du site.
  • Superficie : 11 000 m2
  • Surface de plancher : 5630 m2
  • Budget : 8 à 10 millions d’euros.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search