Mazagran – Lyon

La Guillotière est un quartier en transformation. On assiste depuis quelques années à une augmentation des prix des loyers. Ce quartier autrefois populaire attire de plus en plus les ménages de classes diverses, même aisées.
Face à ce contexte, des collectifs tiennent à lutter contre cette gentrification. Parmi eux, nous retrouvons le collectif Habitons Mazagran. Son objectif est de protéger l’îlot Mazagran et ces occupants des orientations d’aménagement des promoteurs immobiliers. Il souhaite améliorer la participation des riverains aux orientations du projet sur l’îlot. Le collectif regroupe notamment des architectes, des habitants, des géographes…

Dates clés

  • Fin 2010 : Le Grand Lyon évoque son ambition de réaliser un projet d’espace vert avant la fin du mandat municipal (2014)
  • 2015 : Présentation par le Grand Lyon du projet d’aménagement, au conseil de quartier de la Guillotière.
  • Juillet 2016 : Installation de l’atelier du Chat Perché sur l’îlot.
  • 25 janvier 2018 : présentation du plan du projet à travers l’OAP du PLU-H.
  • Entre avril et septembre 2018 : Cession par le Grand Lyon de parcelles de l’îlot aux promoteurs privés.
  • Juin 2018 : Habitons mazagran organise des réunions publiques, fait émerger des propositions alternatives.
  • 28 juin 2019 : le collectif Habitons Mazagran a reçu le deuxième prix du concours « Le Monde » Cities dans la catégorie « participation citoyenne ».
Photo d'une manifestation du collectif "Habitons Mazagran"

Manifestation du collectif “Habitons Mazagran” – Source : www.chatperche.org

Modélisation du quartier Mazagran

Modélisation du quartier Mazagran – Source : www.chatperche.org

Programmation

  • Logements : Entre 100 et 120 logements.
  • Surface pour activités : 300m2
  • Structures collectives : Une crèche, un terrain de sport. Environs 500 m2
  • Espaces publics : 800 m2 à revaloriser, regroupés sur l’îlot mazagran, le parking et sous la place mazagran.
  • Distance tramway : 250 m

Axe de développement durable

Le projet d’aménagement proposé par UTEI et GLH se doit de suivre l’orientation d’aménagement et de programmation imposée sur le secteur de l’îlot. Celle-ci impose une aération et une végétalisation du quartier, à travers notamment l’implantation d’espaces verts en cœur d’îlots. La végétalisation doit s’inscrire dans des continuités urbaines entre les cœurs d’îlots et les rues. A travers cette recherche de végétation, les orientations peuvent d’une certaine façon se montrer durables.
Opposé au projet d’aménagement, le collectif Habitons Mazagran montre également des engagements dans le développement durable, néanmoins différents. Dans ces essais de propositions alternatives, des objectifs de durabilité sont cités, comme le développement du circuit court et de l’économie locale, l’échange de proximité ou la végétalisation variée.

Fiche d’identité

  • Maitrise d’œuvre : UTEI, Grand Lyon Habitat
  • Maitrise d’ouvrage : Métropole du Grand Lyon
  • Procédure, outils : Concession d’aménagement
  • Superficie : environ 5000 m²
  • Surface de plancher : ???
  • Budget : ???
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search